• 1h10 en ballon

      2012-04-09 19.20.37 2 Ce lundi de Pâques, malgré un temps maussade toute la semaine, une fenêtre météo favorable était prévue. Dans la matinée Laurent de « Aquitaine Montgolfière » nous contacte pour nous donner rendez vous à Navarrenx pour 17h30 pour effectuer un éventuel vol, si la prévision se maintien.

     

     

     

     

     

     

    A l’heure prévue nous faisons la rencontre de Laurent et Philippe, le premier sera notre pilote pour ce vol, le second assurera le suivi au sol et notre récupération à l’endroit où le vent voudra bien nous porter.

    montage1

    T ous deux préparent la montgolfière avec l’aide de curieux très intéressés par la présence de cet engin sur le circuit de leur promenade..

    gonflage1

                                                         Rapidement le ballon est gonflé, quelques coups de brûleur pour le faire monter au dessus de la nacelle.

    decolage1 

      Et nous sommes invités à embarquer. La première impression c’est qu’avec les brûleurs nous n’aurons certainement pas froid, puis lentement nous quittons le sol avec une impression de douceur surprenante pour qui a déjà une petite expérience sur divers engins volants.

    Très rapidement nous prenons de l’altitude. Nous monterons comme ça jusqu’à 1200m pour chercher un éventuel mouvementnavarrenx d’air qui nous permettrait d’effectuer une boucle et de revenir nous poser au point de départ ; Mais ce ne sera pas le cas. La sensation à cette altitude est bizarre, même pour un ancien parachutiste, être à   1200m dans une nacelle en osier et rien autour, c’est vrai que ça rend les jambes un peu molles. Alors je vous dis pas pour Martine !!!!

    Ballon1

                                                                                                                                                        

    hombre1

    Ne trouvant aucun souffle pour nous transporter à cette altitude, Laurent nous fait redescendre au niveau de la canopée ou nous bénéficierons d’une brise légère, mais suffisante, pour nous déplacer.

     Mais avant nous n’avons pas oublié de profiter du spectacle que nous offre les Pyrénées et notre position privilégiée, ce n’est pas tous les jours que l’on dispose de ce type de panorama à 360°

    paysage2 

    paysage5

      paysage3

     

     En grattant sur la cime des arbres nous passons la ligne de crête et nous retrouvons sur la plaine.

    canopée

    Une brise, toujours très douce, nous pousse calmement vers le village de Lay Lamidou.

    paysage6

          Laurent cherche un endroit propice au posé tout en survolant le village. Il choisit un chemin goudronné   entre une murette et une ligne de platanes. Nous sommes un peu inquiets cela nous parait très étroit pour un gros ballon comme celui-ci.

    lay lamidou1

    Mais au final le poser est aussi doux que le décollage, la nacelle est au sol et le ballon reste gonflé au dessus.

    lay lamidou2

    2012-04-09 19.23.56 2

    degonflage

    Laurent nous fait débarquer et fait remonter le ballon de quelques centimètres et nous aidons Philippe à le tirer dans le pré juste à côté. Et la c’est le dégonflage et le rangement.

    pliage

    L’aventure se termine de façon conviviale autour d’une bouteille de Champagne.

    P1020066

    champagne 

    Il nous reste le souvenir d’une belle après midi passée entre ciel et terre.

     

    MERCI à Laurent et Philippe pour leur patience, leurs explications et leur gentillesse. C’était une excellente expérience.

    Plan du vol

    itineraire

    « Petite rando à Port de CastetMon rouge gorge fait son brushing »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :